ASTUCES
Le confort chez soi avec une isolation thermique

Le confort chez soi avec une isolation thermique

L’isolation thermique désigne l’ensemble de techniques utilisées pour limiter les transferts de chaleur entre deux environnements de différentes températures. Ainsi, le but d’une isolation thermique dans les habitations est de conserver à l’intérieur la chaleur pendant l’hiver et la fraîcheur durant l’été. L’objectif de cette isolation est également de réduire les consommations en énergie d’une maison en raison d’un développement durable.

Par où commencer pour son isolation thermique ?

L’investissement le plus rentable pour diminuer sa facture de chauffage sera toujours une bonne isolation thermique. Mais par où commencer, telle est la question. En effet, toutes les parois de la maison doivent être isolées en construction neuve. Tandis qu’en rénovation, il est difficile de rénover l’ensemble du bâtiment. Il convient alors de commencer les travaux d’isolation par les zones prioritaires.

L’isolation des combles

L’isolation des combles est une priorité aussi bien en construction qu’en rénovation. En effet, une toiture non isolée représente 30 % des déperditions d’une maison. Heureusement, une isolation thermique dans le 91 permet de limiter les fuites de chaleur en hiver et l’échauffement de l’air intérieur en été. L’idéal pour un aménagement de combles est de ne pas trop réduire la surface habitable. Il convient également de choisir des matériaux performants dès la construction. Même si l’investissement est ainsi important, le coût sera vite rentabilisé grâce aux économies d’énergie qui en découlera sur le long terme. À noter que selon les normes en vigueur, l’épaisseur d’une bonne isolation du toit dans une habitation doit mesurer au moins 18 à 20 cm.

L’isolation des murs

Pour l’isolation des murs, vous pouvez soit isoler votre habitation de l’intérieur soit de l’extérieur. Le but est de pouvoir traiter les ponts thermiques et éviter les déperditions de chaleur.

Une isolation thermique par l’extérieur

Cette méthode d’isolation extérieure consiste à envelopper le bâtiment d’isolant. Elle peut être effectuée lors d’une rénovation entière ou un ravalement de façade. Par ailleurs, l’isolation par l’extérieur apporte aussi une nouvelle touche d’esthétique à votre habitation. Cette technique est de ce fait très intéressante lorsque vos murs sont abîmés. Vous pouvez choisir comme isolant le crépi, les plaquettes de parement ou un bardage en bois pour un rendu naturel. Pour une rénovation de façade, il est également intéressant d’appliquer une couche d’isolant recouverte de briques. Il vaut mieux abattre l’ancienne façade pour gagner plus d’espace et éviter de perdre les ponts thermiques.

Une isolation thermique par l’intérieur

Par contre, l’isolation thermique par l’intérieur requiert un traitement précis de certains points. Elle est économique et adaptée aux logements individuels comme aux maisons collectifs. Ce type d’isolation thermique convient aux personnes qui ne peuvent pas modifier l’aspect extérieur de son logement (les murs creux et les façades). C’est surtout valable pour les maisons qui sont protégées par l’État.

Une isolation des portes et fenêtres

Pour les vitres souvent couvertes de condensation du côté intérieur et pour un bâtiment qui ne possède pas de châssis à double vitrage, il faut penser à installer un vitrage à haut rendement et à changer vos châssis. Par ailleurs, vous pouvez aussi changer les vitres. En effet, lors du changement de châssis, les vitres sont généralement renouvelées. Ce qui permet de combiner deux méthodes isolantes performantes. Pour choisir le bon isolant, préférez le bois et le PVC. Ils sont dotés d’une meilleure qualité d’isolation. Quant à l’aluminium, sa performance d’isolation est plus faible, sauf si la structure est dite « à rupture de pont thermique ». Toutefois, il faut que soyez très attentif au coefficient d’isolation des bordures de vos châssis.

Une isolation des sols et plafonds

Si vous envisagez de rénover votre appartement, il est vivement conseillé de s’investir dans l’isolation du plafond ou du sol. D’une part, vous pouvez réaliser à la fois une isolation en thermique et en acoustique afin de profiter un réel confort d’habitation  comme l’atténuation des bruits extérieurs. D’autre part, une isolation du sol ou plafond permettra de garder la chaleur chez vous et évitera ainsi de chauffer les logements autour de vous. Pour isoler correctement un sol et choisir le bon revêtement, adressez-vous à des professionnels dans l’isolation thermique aux environs du département 91 pour vous donner de meilleurs conseils et réaliser l’installation des isolants thermiques.

Ainsi, l’ordre de réalisation des travaux d’isolation commence par la toiture, puis l’isolation des murs pas l’intérieur ou l’extérieur selon le bâtiment, vient ensuite l’isolation des châssis et à la fin l’isolation des sols et plafonds.

Les clés pour une bonne isolation thermique

Quelle est la clé d’une isolation réussie ? Quels sont les critères de performance de l’isolant en hiver et en été ?

Pour réussir son isolation thermique, les critères se reposent sur la résistance thermique, l’étanchéité à l’air, la ventilation et la qualité de pose. Ainsi, sa réussite est le résultat d’une bonne isolation de l’ensemble de l’enveloppe de la maison : isolation des murs, des combles et des sols, isolation des combles, isolation des portes et fenêtres par la mise en œuvre :

  • des isolants performants, certifiés avec une résistance thermique suffisante ;
  • d’une étanchéité à l’air afin d’éviter les moindres déperditions thermiques du bâtiment ;
  • d’une ventilation bien ajustée pour respirer un air neuf et sain et faire évacuer les excédents de vapeur d’eau.

La qualité de pose est la quatrième condition pour installer son isolation thermique. Elle englobe les 3 autres et peut faire la différence au niveau des performances de l’habitation. Elle est de ce fait capitale pour la construction ou la rénovation d’un bâtiment à faible consommation d’énergie, conforme à la RT 2012 ou au label BBC-effinergie Rénovation. La qualité d’installation est primordiale afin d’éviter les ponts thermiques et les failles dans l’étanchéité à l’air qui sont sources d’inconfort et de déperditions thermiques.

En résumé, une forte résistance thermique de l’isolant détermine à la fois l’efficacité de l’isolation, le respect des normes en matière d’isolation thermique ainsi qu’une obtention du crédit d’impôt en cas d’une rénovation. La certification vous garantit que les spécificités affichées de l’isolant ont été contrôlées et sont assurées dans le temps. Pour bénéficier d’un isolant performant dans le temps, il convient de confier tous vos travaux d’isolation thermique et phonique à des professionnels.

Share this Story

Related Posts

Comments are closed.