ASTUCES
Comment améliorer le quotidien des personnes à mobilité réduite?

Comment améliorer le quotidien des personnes à mobilité réduite?

Les personnes à mobilité réduite ou PMR font face à différentes difficultés dans leur vie de tous les jours. Ces difficultés concernent surtout les déplacements qui requièrent un effort particulier chez ces personnes. Pour qu’ils puissent vivre un quotidien normal et garder leur autonomie, des aménagements sont nécessaires.

Des aménagements dans leur logement

Les premiers aménagements nécessaires concernent ceux qui se trouvent dans leur demeure. Ces aménagements ont pour but principal de faciliter les gestes du quotidien et éviter tout danger potentiel. Il est indispensable de prendre chaque pièce en considération. Par exemple, il faut installer des WC adaptés et aménager la salle de bain. Il existe aujourd’hui des baignoires à porte pour faciliter la circulation en fauteuil roulant.

S’il y a un escalier dans le logement, il faut aussi permettre à la personne d’accéder à l’étage. Pour s’assurer de son autonomie au quotidien, la solution idéale est d’opter pour un monte-escalier. Cela donnera la possibilité à la personne à mobilité réduite de monter et de descendre, sans avoir besoin de l’aide d’une tierce personne.

Il est aussi important que la personne puisse cuisiner sans s’exposer à des risques. Le mobilier de cuisine doit donc être ajusté pour une facilité d’accès. Par exemple, il faut laisser une aire de rotation de 1,50 m pour faciliter le déplacement en fauteuil roulant. La place de l’évier, du four et du réfrigérateur doivent aussi être côte à côte pour réduire les déplacements et le plan de travail doit être à la hauteur adaptée pour améliorer le confort. Il faut également privilégier le sol antidérapant et facile à nettoyer.

Des aménagements dans les espaces publics

Les espaces publics doivent aussi faire des aménagements pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Il est réjouissant de voir que certains lieux ont déjà fait l’effort pour s’équiper. Cependant, beaucoup d’endroit restent encore inaccessible pour ces personnes. Pour que les personnes en situation d’handicap aient les mêmes chances que tout le monde, il est essentiel que ces bâtiments et ces espaces culturels prennent les initiatives nécessaires.

Par exemple, ils peuvent s’équiper d’une plateforme élévatrice PMR dans leur locaux ou si l’entrée dans le bâtiment se fait via des marches ou des escaliers. En effet, la loi requiert ces obligations pour les établissements ouverts au public. Les élévateurs sont très facile à utiliser car par une simple pression maintenue, le produit s’élève à la hauteur souhaitée et ouvre une accessibilité a la personne.

Dans les lieux publics comme les parcs, au moins 2% des places de parking doivent être prévues et réservés au PMR. Les cheminements doivent avoir une largeur de 1,40m et être libres de tout espace. Un cheminement accessible ne doit pas présenter une pente supérieure à 5% pour renforcer la sécurité.

On peut donc améliorer la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite en aménageant chaque pièce de son logement pour faciliter leur déplacement et éliminer tous les obstacles et les risques de chute. Par ailleurs, en dehors de leur habitation, le déplacement dans les espaces publics et les voies ou en transport en commun doivent être facilité par le biais d’équipements appropriés.

Share this Story

Related Posts